JULIE PROLA

SOPRANO

  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Icône Instagram
  • Blanc Icône YouTube
  • Instagram - Black Circle
  • Facebook - Black Circle
  • YouTube - Black Circle

© 2018 JULIE PROLA
Photography - SASHA BLAKE
DESIGNED BY SASHA BLAKE

Jeune soprano lyrique, Julie Prola débute le chant à l’âge de 8 ans au Conservatoire du VIIIe arrondissement de Paris où elle étudie le piano. Elle poursuit ses études au sein de la Maîtrise de Paris, et suit en parallèle les cours de madame Janine Reiss. Elle intègre le Département Supérieur pour Jeunes Chanteurs dans la classe de Florence Guignolet où elle obtient son DEM puis son Prix de Perfectionnement Lyrique avec les félicitations du jury en juin 2014. Elle obtient son Diplôme National Supérieur Professionnel de Musicien au Conservatoire National Supérieur de Paris en juin 2017 et se perfectionne aujourd'hui auprès de Caroline FèvreMalcolm WalkerTrish Mc Caffrey et Mark Schnaible.

Julie Prola est membre de la prestigieuse Académie Musicale Philippe Jarrousky en tant que Jeune Talent au sein de la promotion Vivaldi pour la saison 2018/2019.

Dès 2013, une première expérience professionnelle la conduit  à se produire en récital dans un programme d’airs de Mozart avec l’Orchestre National de Lille, dirigé par Jean-Claude Casadesus. Elle chante la même année les rôles de Suor Genovieffa (Suor Angelica, Puccini) dans une mise en scène de Florence Guignolet et Fiordiligi (Cosi fan Tutte, Mozart) sous la direction de Pierre-Michel Durand

 

Elle se produit dans les rôles de Donna Anna (Don Giovanni, Mozart), Eurydice (Orphée et Eurydice, Gluck) au Théâtre des Sablons puis à la Philarmonie de Paris , crée le rôle de Fiordiligi (Cosi Fanciulli, Bacri) au Théâtre des Champs-Elysées, ainsi qu’au Théâtre de St Quentin en Yvelines et au théâtre André Malraux, Dido (Dido & Aeneas, Purcell) au Shangai Baroque Festival, Altisidore (Don Quichotte chez la Duchesse, Boismortier) au MA Festival de Brugges, Golde (The Golden Bride, Rumshinsky), La Ciesca (Gianni Schicchi, Puccini), Katherine (Kiss me Kate, Cole Porter) et le rôle de Female Chorus (The Rape of Lucretia, Britten) au Norwegian National Opera and Ballet dans le cadre du Lidalnorth Program. 

Julie se produit également régulièrement en récital, notamment aux côtés du pianiste Manuel Vieillard, pour le Festival Jeunes Talents, au Goethe Institut ou à la Villa Majorelle à Marrakech; avec la Mezzo-Soprano Ambroisine Bré dans le cadre des Saisons de l’Opera Grand Avignon; et dernièrement aux côtés de l’Orchestre de Chambre Nouvelle Europe à Paris puis à St Petersburg dans le cadre de concerts organisés par le prestigieux concours Paris Opera Compétition.

 

Julie Prola a chanté sous la direction d’Hervé Niquet, David Stern, Jean-Claude Casadesus, Christophe Coin, Olivier Holt, Pierre-Michel Durand, Nicolas Krauze, Geoffroy Jourdain, Maxime Pascal, René Jacobs, Henri Chalet et travaillé avec des metteurs en scènes tels que Jean-Yves Ruf, Nadine Duffaut, Benoit Benichou, Dominique Pitoiset, Shirley et DinoStephen Taylor, Florence Guignolet, et Ned Grujik. Elle a collaboré avec l’ensemble Le Concert Spirituel et plus étroitement avec Opera Fuoco dont elle fut membre de l'Atelier Lyrique entre 2014 et 2017.

    

Durant la saison 2017-18, on a pu l'entendre notamment dans le rôle d' Altisidore (Don Quichotte chez la Duchesse, Boismortier) au Théâtre de Thionville sous la direction d'Hervé Niquet, dans la mise en scène de Shirley et Dino et dans le rôle de Fiordiligi de la création È Cosi de Franck Krawzcyk, à La Marbrerie, au Festival des Arcs, au Théâtre des Bouffes du Nord et au Château de Chambord dans le cadre du Festival de Chambord. En juin dernier, elle fait ses débuts à l'Opéra de National de Lorraine dans le rôle de Kate Pinkerton (Madama Butterfly, Puccini) sous la direction de Modestas Pitrenas et mis en scène par Emmanuelle Bastet

En ce début de saison, Julie Prola retrouvera le Concert de la Loge, dirigé par le violoniste Julien Chauvin pour une série de concerts: tout d'abord dans le cadre de la 40ème édition du Festival d'Ambronay, dans un programme Bach/Vivaldi avec les autres Jeunes Talents de l'Académie Jaroussky ainsi que Philippe Jaroussky, Geneviève Laurenceau et Christian-Pierre La Marca puis en tant que Soprano solo du Stabat Mater de Pergolèse en décembre prochain aux côtés du contre ténor Paul-Antoine Bénos